Menu Fermer

Méningiomes : « Le fait que j’ai eu cinq tumeurs cérébrales, c’était typique du traitement par Androcur »

Le journal 20 minutes m’a demandé d’expliquer mon parcours, suite à mon invitation au salon de livres et de l’alerte.
Cette invitation a été obtenue grâce à Marine Martin, présidente de l’association APESAC (médicament Dépakine et assimilés).

L’article et la vidéo sont ici

Merci à Laure BEAUDONNET pour le travail rigoureux qui a été fait.

Soyez indulgent pour la vidéo, je l’ai faite alors que j’étais le matin à l’hôpital Sainte-Anne pour le suivi des tumeurs qui me restent (seule la plus grosse est enlevée à ce jour) .
Donc un peu fatiguée tout de même, mais il faut se faire violence parfois, pas question de laisser tomber des gens qui nous font confiance !

Merci au Pr Johan Pallud, neurochirurgien à l’hôpital Sainte-Anne,  pour son soutien indéfectible.