Menu Fermer

Fiches pratiques

Vous trouverez ci-dessous les fiches pratiques concernant des sujets importants tels que passer une IRM, l’opération d’un méningiome et la radiothérapie.

Cette fiche opération méningiome est un des principaux outils de soutien aux personnes devant subir une opération. Nous vous conseillons de la télécharger et de l’imprimer pour l’avoir avec vous à l’hôpital. Les conseils qu’elle contient vous faciliterons la vie tout au long des différentes étapes. Prenez en soins, la fiche Opération Méningiome est votre amie !

Avertissement : Le neurochirurgien est le seul compétent pour expliquer en quoi consiste l’opération et ses risques inhérents.
Cette fiche pratique a été faite par une patiente, pour des patientes, et avec uniquement pour but de faire partager des expériences particulières, sans avoir vocation à être une notice explicative.
Si vous avez des questions spécifiques avant votre entrée à l’hôpital, le secrétariat de neurochirurgie est là pour répondre à vos questions.

Astuces données par des adhérentes

AVANT OPÉRATION :


Noter tous les mots de passe, adresses mails et numéros importants.

Se procurer un pilulier, pour vos autres traitements, afin de ne pas se dire « je l’ai pris, ou non ? »

Lors des rdv avec le neurochirurgien on a beaucoup d’informations et nos questions arrivent souvent plus tard. Les noter et ne pas hésiter à les poser à tout moment.

se renseigner auprès de la mutuelle afin de savoir s’il est possible d’avoir une aide à domicile pour faire le ménage

Prévoir une bonne crème hydratante, un parfum pour se remonter le moral à l’hosto.

Enlever les tapis ou paillassons non fixés au sol (risque de chute). Ajouter une base antidérapante (tapis, SDB).

Dégager, avant l’opération, « les chemins » que vous utiliserez chez vous, avec l’aide d’un.e proche.

Pour celles qui vivent solo, prévoir une personne de confiance à qui donner un double des clés. un double des clés.

Mettre les objets souvent utilisés là où ils seront faciles à saisir

Coller des post-it à des endroits stratégiques

Rédiger des « mémos » de vos appareils à usage courant.

Avant et après l’opération, faire le plein de bonnes ondes: regarder des programmes, écouter des podcasts, lire des livres… positifs


APRÈS OPÉRATION

Être aidée, soutenue… l accepter. Ne pas vouloir tout refaire trop vite… prendre son temps, se reposer.

Avoir un.e proche avec qui faire un point régulier sur une liste d’évènements hebdomadaires (par tél, ou en se rencontrant).

Prévoir des journées relativement structurées, avec une liste de tâches.

Utiliser un calendrier « papier » et noter les échéances de paiement et RDV ou évènements privés importants.

Garder un stylo et un petit carnet à portée de main et noter ce que vous vient à l’idée

S’entraîner chaque soir à reconstituer le fil de votre journée « dans votre tête », ou par écrit.

Reprendre la marche progressivement mais régulièrement : 10 min la première semaine puis 15, 20…

Ne surtout pas hésiter à dire lorsque l’on rencontre des difficultés et que l’on a besoin d’aide. On a parfois l’air bien physiquement et notre entourage pense que tout est comme avant.
Et dire aussi que la mémoire est défaillante et la concentration. Notre entourage peut nous aider aussi lorsque l’on a du mal à se faire comprendre parce que l’on cherche les mots

Prévoir un coussin tout de cou pour les déplacements en voiture pour pouvoir poser sa tête

Prendre rdv avec le médecin du travail pour lui expliquer clairement la situation, voir ensemble comment organiser la reprise du travail

Un certificat médical à délivrer à l’employeur pour aménager le poste de travail en cas de douleurs.