Menu Fermer

Actualité

Dernières publications :

Acétate de cyprotérone (Androcur) : l’Agence européenne des médicaments finalise l’évaluation sur le risque de méningiomes initiée par la France

Acétate de cyprotérone (Androcur) : l’Agence européenne des médicaments finalise l’évaluation sur le risque de méningiomes initiée par la France

Au regard du risque de méningiome associé à l’acétate de cyprotérone et à la suite des mesures mises en place en France, l’Agence nationale de… ...
ANSM- Poursuite des travaux Méningiomes et Androcur/progestatifs- réunion du 19 octobre 2019

ANSM- Poursuite des travaux Méningiomes et Androcur/progestatifs- réunion du 19 octobre 2019

Le groupe de travail pluridisciplinaire « méningiomes et Androcur/ progestatifs » de l’ANSM, qui s’est réuni pour la troisième fois le 19 octobre dernier (celui présidé par… ...
Fonctionnement de la pharmacovigilance

Fonctionnement de la pharmacovigilance

Les vigilances sanitaires s’appuient sur la participation des professionnels de santé concernés, via leurs déclarations, et sur l’implication active de ceux d’entre eux désignés pour… ...
Témoignage de Colette sur l’Androcur : « Pour moi, c’était un cachet anodin qui me soignait »

Témoignage de Colette sur l’Androcur : « Pour moi, c’était un cachet anodin qui me soignait »

Merci au journal SUD OUEST et à la journaliste Julie Martinez pour avoir parler de l’Androcur et de ses conséquences, les méningiomes. Le témoignage de… ...
Question du député Fabrice Le Vigoureux à l’Assemblée Nationale, sur l’Androcur

Question du député Fabrice Le Vigoureux à l’Assemblée Nationale, sur l’Androcur

Merci au député de parler Androcur à l’Assemblée Nationale et de poser une question à la ministre concernant les études en cours et à venir,… ...
Réponses du Pr Franck Emmanuel Roux, neurochirurgien, à des questions de patientes

Réponses du Pr Franck Emmanuel Roux, neurochirurgien, à des questions de patientes

VIVRE AVEC UN MENINGIOME En l’absence de signes cliniques graves, comment doit-on par précaution s’organiser pour que la présence des méningiomes soit facilement connue des… ...
Témoignage sur actu.fr : « Après deux tumeurs au cerveau, Valentine soupçonne son traitement à l’Androcur »

Témoignage sur actu.fr : « Après deux tumeurs au cerveau, Valentine soupçonne son traitement à l’Androcur »

Valentine, 42 ans, a pris de l’Androcur durant près de huit ans. Cette Rouennaise est persuadée que ce traitement est à l’origine de ses deux… ...
Florence – 45 ans – 25 ans d’Androcur – 12 méningiomes

Florence – 45 ans – 25 ans d’Androcur – 12 méningiomes

Je m’appelle Florence, j’ai 45 ans et j’ai « gobé » de l’Androcur pendant 25 ans à raison de 50mg par jour, 20 jours par… ...
Réponses du Pr Hugues Loiseau, neurochirurgien, à des questions de patientes

Réponses du Pr Hugues Loiseau, neurochirurgien, à des questions de patientes

VIVRE AVEC UN MENINGIOME En l’absence de signes cliniques graves, comment doit-on par précaution s’organiser pour que la présence des méningiomes soit facilement connue des… ...