Menu Fermer

💕 Ode au prĂ©servatif 😈- alternative Ă  la pilule contraceptive

androcur préservatif

💕 Ode au prĂ©servatif 😈

Alors, oui, j’introduis la chose de maniĂšre un peu Ă©trange, et j’ai illustrĂ© « tout en couleur ». C’est volontaire, je veux que cela se voie !

Pourquoi aborder le sujet ? Pour trois raisons, tout d’abord car nous ne sommes pas toutes de la mĂȘme gĂ©nĂ©ration, nous n’avons pas toutes la mĂȘme libido, la mĂȘme sexualitĂ©, la mĂȘme culture ou histoire personnelle, ni les mĂȘmes contraintes. Ensuite, car bien souvent, nous avons pris Androcur, LutĂ©ran et compagnie, non pas uniquement pour une pathologie, et mĂȘme parfois, « simplement » car on nous a prĂ©sentĂ© ces mĂ©dicaments comme un contraceptif oral, « comme un autre ». 🙄 Enfin, car le sujet, pour la premiĂšre raison citĂ©e plus haut, est encore tabou, selon…

Pour celles dont le seul souci (au sens que vous preniez un mĂ©dicament, Andro et co, Diane35 ou que sais-je, juste « pour ça »), est la contraception, et « comment avancer maintenant », je rappelle un point important : 🛑 toute hormone (naturelle ou synthĂ©tique) peut faire grossir votre mĂ©ningiome, toute. Elle alimente les tumeurs 🛑 (je fais « simplifié », hein). Pour le relais sur d’autres pathologies, ce n’est pas le propos de ce sujet prĂ©cis. 🙂

✅ Rappel des fondamentaux :

  • Il existe en tout 56 tailles de prĂ©servatifs diffĂ©rentes (fiez-vous donc aux dimensions indiquĂ©es sur la boĂźte). Si votre mari, compagnon, sex-friend n’a pas l’habitude, invitez-le Ă  en essayer plusieurs, et Ă  s’entraĂźner, avant, s’il n’a pas eu l’habitude d’en mettre) ! Mettre un prĂ©servatif n’a rien d’innĂ©. Les gĂ©nĂ©rations qui ont connu l’Ă©poque prĂ©-Sida n’en utilisaient pas, je le rappelle, et pas Ă©vident de s’y mettre pour qui n’a pas jugĂ© utile de le pratiquer jusque lĂ  !
  • Le prĂ©servatif est efficace Ă  quasi 100%, sauf s’il est mal placĂ©, abĂźmĂ© ou pĂ©rimé 
  • Hommes et femmes peuvent ĂȘtre allergiques au latex, mais peuvent se tourner vers des prĂ©servatifs en polyurĂ©thane (une molĂ©cule organique trĂšs rĂ©sistante) !
  • Concernant les textures, les goĂ»ts, les couleurs ou les « options » du prĂ©servatif, lĂ  encore, pensez Ă  optimiser l’acte, pour plus de plaisir : extra-fin, extra-lubrifiĂ©, retardant, booster de plaisir, nervurĂ©, etc.
  • Pour diverses raisons, vous aurez peut-ĂȘtre besoin d’un petit coup de pouce pour obtenir une lubrification suffisante pour que votre rapport soit agrĂ©able et sans inconfort. Elle peut varier Ă  diffĂ©rents moments de votre vie en raison du stress, de mĂ©dicaments, de la santĂ© ou encore des changements hormonaux (sĂ©cheresse vaginale), et l’utilisation de lubrifiant peut ĂȘtre une solution trĂšs efficace pendant ces pĂ©riodes !
✅ IdĂ©es reçues :
  • « Il diminue les sensations » :
C’est l’un des principaux arguments avancĂ©s par les hommes rĂ©ticents vis-Ă -vis du prĂ©servatif : il aurait tendance Ă  rĂ©duire les sensations, et donc le plaisir.
Il y a un aspect psychologique Ă  cela. Rappelons que les fabricants font, aujourd’hui, tout pour amĂ©liorer le ressenti et faciliter le port du prĂ©servatif. Il est plus fin, transmet mieux la chaleur. Certaines marques proposent mĂȘme des modĂšles texturĂ©s, aromatisĂ©s
 De quoi pimenter les rapports et redonner un peu d’attrait Ă  ce truc ! Le ressenti « peut » ĂȘtre diffĂ©rent, mais pas absent !
  • « Il rĂ©duit voire fait perdre l’Ă©rection » :
Certains hommes ont peur de perdre leur Ă©rection. Et comme ils ont peur de perdre leur Ă©rection en mettant le prĂ©servatif, Ă©videmment, ils perdent leur Ă©rection donc ils ont la preuve qu’ils avaient raison d’avoir peur ! Il est important de rappeler que de faire l’amour, se fait Ă  deux, de base. Si c’est quelque chose qui se fait Ă  deux (ce « moment de pose »), ça enlĂšve toutes ces idĂ©es qu’on peut avoir par rapport Ă  soi et Ă  l’autre. Il faut prendre en compte nos Ă©motions, le « moment », la complicitĂ©, le « jeu amoureux », plutĂŽt que de systĂ©matiquement penser que le prĂ©servatif va diminuer le plaisir.
đŸ€” Alors, que faire, si on n’a pas l’habitude ?
🙂 DĂ©jĂ , il semble dans la logique des choses que votre partenaire usuel comprenne la chose (refus de continuer avec votre « pilule », ou autre) du fait d’un ou plusieurs mĂ©ningiomes. Il faut en discuter ensemble, et peut-ĂȘtre, Ă  votre niveau aussi, vous documenter, en parler (conjoint, amies, etc.) afin de ne plus apprĂ©hender cela, pour lever les barriĂšres psychologiques que vous pourriez avoir, en vous disant « Et pourquoi pas ? ».

Pour vos partenaires ponctuels, en plus des risques de grossesse, dĂ©solĂ©e de leur rappeler, mais dans les rarissimes cas d’accident de prĂ©servatif, une pilule du lendemain, ce n’est rien, comparĂ© Ă  une maladie sexuellement transmissible ! Et un partenaire qui refuserait, merci Ă  adios !

🙂 Si c’est votre premiĂšre fois Ă  tous les deux (Ă  tout Ăąge !), c’est l’occasion de partir dans une dĂ©couverte partagĂ©e, en prenant soin de vous. Achetez une boĂźte et prenez le temps de lire la notice.
Vous pouvez mĂȘme vous entraĂźner Ă  le mettre pendant des prĂ©liminaires, pour ĂȘtre plus Ă  l’aise par la suite ! Si l’un des deux partenaires est plus aguerri, c’est l’occasion pour lui d’initier l’autre, en douceur et sans pression : tout le monde dĂ©bute un jour !

🙂 Pourquoi ne pas faire de l’enfilage, un jeu, et rendre le prĂ©servatif « sympa » ? Et transformer ce moment de stress
 En caresse !

Le « moment de mettre un prĂ©servatif » peut ĂȘtre excitant, drĂŽle, ludique
 et devenir un sex-toy en lui-mĂȘme. Un prĂ©servatif qui vous protĂšge, vous Ă©vite une pilule, un stĂ©rilet, ou autre, ET participe Ă  votre plaisir ? C’est possible ! 😊🎊🎉

đŸ€“ Enfin, trois choses pour conclure, selon « mon » point de vue :

âžĄïž AprĂšs la charge mentale, un autre fardeau invisible pesant sur les femmes : la charge sexuelle. Et il serait bien que les hommes prennent en charge certaines choses :
« 
AprÚs la charge mentale et la charge émotionnelle mises en lumiÚre par la dessinatrice Emma, un autre fardeau invisible pesant sur les femmes est pointé du doigt : la charge sexuelle » (contraceptive, notamment). Lisez cette courte BD, trÚs instructive !

âžĄïž Souvent sont Ă©voquĂ©es les inquiĂ©tudes par rapport Ă  vos filles. La contraception est une chose, la sexualitĂ©, bien vĂ©cue et protĂ©gĂ©e, en est une autre.
Votre discours, pudique, franc, ou indirect (ou par intermĂ©diaire : tante, amie, etc.) doit inclure / prĂŽner le prĂ©servatif Ă  chaque acte, car il couvre deux risques, dont l’un peut ĂȘtre « trĂšs embĂȘtant », et l’autre, aux consĂ©quences rĂ©ellement plus graves, d’un point de vue santĂ©.
âžĄïž J’ai Ă©tĂ© ado post-dĂ©couverte du Sida, ma sexualitĂ© a commencĂ© avec les prĂ©servatifs, et elle continue, partenaires irrĂ©guliers, multiples ou rĂ©gulier, jusqu’Ă  ce jour. Depuis « mon ami », lui et moi, « pratiquons », depuis le premier jour (et depuis quelques annĂ©es, donc), en parlons, achetons, selon l’humeur, essayons des modĂšles.
Je connais ses prĂ©fĂ©rences, j’ai constatĂ© des « encore mieux » que d’autres, en termes de « sensations ».
C’est un rĂ©el moment de complicitĂ©, de rires, de joie, et je crois que je ne me lasserais jamais de ce regard, accompagnĂ© de cette phrase : « Hmm, je crois qu’il est temps que je mette un prĂ©servatif ». 😄
Vous l’aurez compris, je le prĂŽne, Ă  100% !Quelle joie, aussi, d’avoir retrouvĂ© ma libido chĂ©rie ❀, perdue, quelques annĂ©es avant lui (et de prĂ©cĂ©dents partenaires), Ă  cause d’Androcur ! đŸ€Ź
⚠ Je rappelle que nous avons des sujets thĂ©matiques sur le groupe, abordant la libido ! ⚠đŸ”čJe comprends totalement que cela ne soit pas Ă©vident, pour toutes, pour diverses raisons. Ce n’est qu’une simple rĂ©flexion, sur la chose, qui est la mienne. â˜ș đŸ”č

đŸ”čSentez vous libres d’en parler, si vous le souhaitez. đŸ”čđŸŒč Enfin, d’autres ont peut-ĂȘtre l’expĂ©rience du prĂ©servatif fĂ©minin, cela pourrait ĂȘtre vraiment sympa de connaĂźtre votre vĂ©cu, en com, voire que vous crĂ©iez un sujet sur le thĂšme, si vous vous sentiez de ! Il serait plus visible, par toutes ! 😉

 

👹‍🩳 Un petit PS, que j’ajoute, car j’y tiens ❀ : Y a-t-il un Ăąge pour avoir une sexualitĂ© ? NON, le sexe, c’est la vie ! đŸ‘©â€đŸŠł Et ce n’est pas moi qui le dit !
https://moisenior.aude.fr/article/la-sexualite-a-t-elle-une-limite-dans-le-temps

Profitez, redĂ©couvrez, dĂ©couvrez !! Les pilules ont coupĂ© la libido de plus d’une parmi nous, et certaines ont mis cela sur l’Ăąge, la « maturité », la mĂ©nopause.

đŸ‘©â€â€ïžâ€đŸ’‹â€đŸ‘šđŸ‘©â€â€ïžâ€đŸ’‹â€đŸ‘© Allez savoir, il y a peut-ĂȘtre encore tant de choses Ă  vivre et ressentir ! đŸ‘©â€â€ïžâ€đŸ’‹â€đŸ‘šđŸ‘©â€â€ïžâ€đŸ’‹â€đŸ‘©

Et non, on n’a pas Ă , on n’est pas « égales », en matiĂšre de libido, au sens « juste pas pareilles », c’est « si on en a envie », point ! 😉

Retrouvez les autres billets de Sarah ici