Menu Fermer

Témoignage Bénédicte- 20 ans d’Androcur- 1 méningiome

témoignages androcur

Témoignage Bénédicte

Je souhaiterais apporter mon témoignage sur ce qui m’est arrivé. J’habite en région bordelaise. Entrée aux urgences de l’hôpital Pellegrin dans la nuit du jeudi au vendredi (10-11 janvier 2019), j’ai dû être opérée d’un méningiome (environ 5 cm de diamètre) dès le samedi suivant vers 10 heures. En salle de réveil, le chirurgien qui s’est chargé de mon opération m’a demandé si je prenais des médicaments, et ayant dit : »Androcur depuis au moins 20 ans », il m’a lui-même répondu que celui-ci était la cause de ce méningiome. Trois autres petits méningiomes de quelques millimètres se sont aussi formés, mais non gênants donc non opérés. Pendant mon séjour à l’hôpital, en discutant avec le chirurgien, il m’a dit que l’urgence de l’opération s’imposait car le pronostic vital était engagé. Donc, si je n’avais pas appelé le 112 (à deux reprises dans la même nuit : premier intervenant, un médecin qui m’a prescrit deux médicaments, me disant que mes maux de têtes insupportables allaient passer ; deuxièmes intervenants, après céphalées et vomissements : des ambulanciers qui m’ont donc transportée aux urgences, ouf !), je ne pourrais peut-être pas vous apporter aujourd’hui mon témoignage ! Je suis restée à l’hôpital jusqu’au vendredi 18 janvier. J’ai eu un arrêt de travail de quatre semaines prescrit par le chirurgien, puis prolongation de l’arrêt par mon médecin traitant, car il y a eu le décès de ma mère en mars 2019, précédé par une situation difficile par rapport à son état de santé (maladie neuro-dégénérative, séjours dans différents hôpitaux, EHPAD…). J’ai repris mon travail à temps partiel thérapeutique fin mars. Mais je suis en arrêt complet depuis décembre 2019 (dépression réactionnelle due à l’opération, accentuée par la situation liée à ma mère).
Voilà un résumé succinct de cette aventure !!!
Merci de me permettre d’apporter mon témoignage, qui apparemment se rajoute à une longue liste…
Si je peux aussi apporter ma petite pierre à l’édifice…
Merci pour votre engagement.

Témoignage Bénédicte

Retrouvez les autres articles d’Amavea ici