Menu Fermer

Diane – Androcur – 1 méningiome

Je me permets de vous écrire car je pense avoir été, moi aussi, victime de l’Androcur.
En effet, j’ai pris un certain temps ce médicament (utilisé à l’époque comme contraceptif) et on m’a découvert un méningiome en 2007 (j’avais 26 ans à l’époque). le méningiome se trouvait sur le chiasma optique (avec un risque accru de cécité).
J’ai été opéré très rapidement. l’exérèse a été totale mais suite à l’opération j’ai eu une insuffisance hypophysaire que je traite toujours et que je traiterais à vie mais en comparaison au méningiome et au risque d’être aveugle, je pense m’en être bien sortie. Et les nerfs optique ont été aussi un peu lésé (pour résumé, il ne faut pas que j’ai d’autres problèmes au niveau de ma vision).
A l’époque, aucun lien n’avait été fait entre le méningiome et ma prise d’Androcur mais je pense à présent qu’il y a un rapport évident.